jeudi, 8 décembre 2016|

2 visiteurs en ce moment

 

séminaire « Philosophie, politique et cinéma »

mardi 11 octobre, de 10h à 13h,

à la MSH Paris Nord, nous commençons le séminaire « Philosophie, politique et cinéma », animé par Jean-Louis Déotte, Adolfo Vera et Roman Dominguez, sous les auspices du département de philosophie de Paris 8. Dans cette première séance, Jean Louis Déotte (PR Paris 8) interviendra au sujet des approches de Benjamin et Kracauer sur le cinéma. Vous trouverez ci-jointe la présentation générale et une bibliographie conseillée. Suivi et validation pour le master : semestrielle Ci-dessous le calendrier des séances pour le premier semestre (Toujours à la MSH Paris Nord, de 10h à 13h) : 2011 : 11, 18 et 25 octobre, 8, 15 et 29 novembre, 6 et 13 décembre 2012 : 3 et 10 janvier Cordialement, Roman Dominguez et Adolfo Vera, Coordonnateurs Pour des renseignements supplémentaires roman.dominguez club-internet.fr adolfovera27 gmail.com

Pour se rendre à la MSH Paris Nord 4 rue de la Croix Faron, Plaine Saint Denis, 93210 Saint-Denis Plan sur http://www.mshparisnord.org/acces.htm

Au 4 rue de la Croix Faron, appelez la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord par l’interphone. Appuyez sur les flèches jusqu’à ce qu’apparaisse le nom de la MSH Paris Nord et sonnez. Une personne de l’accueil vous ouvrira. Montez au 1er étage, prenez le patio et entrez dans le "Hall Nord". Montez au 2e étage. Des flèches vous permettent de trouver rapidement la MSH Paris Nord.

Philosophie, politique et cinéma Séminaire par Jean-Louis Déotte, Adolfo Vera et Roman Dominguez Année 2011-2012, premier semestre De Rancière à Badiou, de Didi-Huberman à Jean-Luc Nancy, de Stanley Cavell à Slavoj Žižek, Il semblerait que chaque philosophe ait son mot à dire sur le cinéma. Tout se passe comme si le cinéma, par-delà les modes intellectuelles, était désormais le lieu, la khôra ou la surface privilégiée pour comprendre, lire et esquisser les signes de notre temps. Comme si le philosophe devrait passer au moins une fois par le crible de l’image en mouvement pour devenir contemporain. À cet égard, il ne suffit pas de dire que le cinéma met en lumière les vieux problèmes philosophiques, par exemple la Caverne de Platon, le sublime kantien, ou encore le meurtre originel, comme si l’image pouvait rendre compte de la pensée sans changer la nature de la pensée elle-même et de ses problèmes. Nous pensons que le problème de l’époque n’est plus, comme pour le XXème siècle, le langage, en tant que système de signes indépendant d’une surface technique, mais justement le gouffre qui se dessine entre le langage, voire le logos, et la technique, c’est-à-dire la techno-logie, dans l’image en mouvement. Nous croyons que ce gouffre, cet abyme ou écart, n’est rien d’autre que le temps. Mais là encore faut-il designer de quel temps s’agit-il, et comment ce temps abrite et parfois refoule les questions de l’époque : le témoin, la violence, la communauté ou la disparition de celle-ci, c’est-à-dire la politique elle-même. C’est parce que les techniques du cinéma, suivant le mot de Tarkovski, scellent le temps, que notre approche sur le cinéma ne se restreint pas à analyser les théories sur le cinéma, si incontournables qu’elles soient, mais à suivre de très près l’acte de sceller, de monter le temps,. D’où l’importance de l’analyse de l’image et du film. D’une part des œuvres marquantes du cinéma (Eisenstein, Ozu, Godard, Resnais, Béla Tarr, Ruiz), et d’autre part des opérations spécifiques comme le contre-champ chez Farocki, la déformation de l’image chez Sokourov, la voix-off dans le documentaire. On peut donc faire l’hypothèse suivante : une pensée qui s’intéresse aux conflits, aux paradoxes et aux différends qui constituent notre « époque » doit nécessairement revenir au cinéma, même si l’on peut bien assimiler que le cinéma, en tant qu’appareil « analogique » (et l’on sait bien que toute une définition et une pratique de la mémoire et du temps s’y jouaient), a été concurrencé par d’autres appareils (numériques) plus puissants techniquement et, peut-être, plus performants politiquement. Cet intérêt ne porte pas uniquement sur des questions généalogiques ou archéologiques, même si cela justifiera encore pour longtemps les recherches autour du cinéma, cet appareil du XXème siècle. On voudrait souligner une question encore plus pressante : jusqu’à quel point peut-on justifier un type d’analyse de l’appareil cinématographique qui ne se réduise pas aux exigences académiques d’étudier un phénomène historique qui a changé nos modalités de perception mais qui serait -on l’entend partout- en train d’être dépassé ? Ne faudrait-il pas aussi questionner cette notion de « dépassement » souvent utilisée d’une façon trop naïve ? La temporalité que le cinéma a imposée à la perception, celle du montage, est aussi celle de l’anachronisme (la non-coïncidence des temporalités particulières), de la survivance (Warburg) ou de la spectralité (Derrida). Or, peut-on affirmer si facilement qu’on a déjà dépassé cette temporalité-là ? Séances les mardis de 10h à 13 h, Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord 2011 : 11, 18 et 25 octobre, 8, 15 et 29 novembre, 6 et 13 décembre 2012 : 3 et 10 janvier www.mshparisnord.org 4 rue de la Croix Faron, Plaine Saint- Denis, 93210 Saint-Denis tel. 01 55 93 93 00 Plan sur : http://www.mshparisnord.org/acces.htm Pour des renseignements supplémentaires roman.dominguez club-internet.fr adolfovera27 gmail.com

Bibliographie conseillé Benjamin, W., « L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique », in Œuvres III, Paris, Gallimard, 2000. Bellour, R., Le corps du cinéma, Hypnoses, émotions, animalités, Paris, P.O.L, 2009. Château, D. Cinéma et philosophie. Paris, Armand Colin, 2005. Damisch, H, Ciné fil, Paris, Seuil, 2008. Deleuze, G., Cinéma 1 L’Image-mouvement. Paris, Minuit, 1983. Cinéma 2 L’Image-temps. Paris, Minuit, 1985. Déotte, J.-L., L’époque des appareils, Paris, Lignes, 2004. Didi-Huberman, G., Remontages du temps subi. L’Oeil de l’histoire, 2. Paris, Minuit, 2010. Eisenstein, S. M, Le film : sa forme / son sens. Adapté du russe et de l’américain sous la direction d’Armand Panigel. Paris, Christian Bourgois Éditeur, 1976. Epstein, J. Écrits sur le cinéma, T. 1. Paris, Seghers, Coll. « Cinémaclub », 1974. Écrits sur le cinéma, T. 2. Paris, Seghers, Coll. « Cinémaclub », 1975. Farocki, H., Reconnaître et Poursuivre. Textes Réunis et introduits par Christa Blümlinger. Courbevoie, Théâtre Typographique, 2002. Godard, J.-L., Ishaghpour, Y. , Archéologie du cinéma et mémoire du siècle. Tours, Farrago, 2000. Liandrat-Guigues, S. ; Gagnebin, M. (dirs.), L’essai et le cinéma. Seyssel (Ain), Champ Vallon. Coll. « L’Or d’Atalante », 2004. Lyotard, J.-F., « L’Acinéma », in Des dispositifs pulsionnels. Paris, UGE, Coll. « 10/18 », 1973. « Idée d’un film souverain » in Misère de la philosophie. Paris, Galilée, 2000. Nancy, J.-L., L’Évidence du film, Abbas Kiarostami. Suivi d’Une conversation entre Jean-Luc Nancy et Abbas Kiarostami. Conversation transcrite par Mohjdeh Famili et Térésa Faucon. Bruxelles, Yves Gevaert Éditeur, 2001. Rancière, J., La fable cinématographique. Paris, Seuil, 2001. Le spectateur émancipé, Paris, La Fabrique, 2008. Les écarts du cinéma, Paris, La Fabrique, 2011. www.mshparisnord.org 4 rue de la Croix Faron, Plaine Saint- Denis, 93210 Saint-Denis tel. 01 55 93 93 00 Plan sur : http://www.mshparisnord.org/acces.htm Pour des renseignements supplémentaires roman.dominguez club-internet.fr adolfovera27 gmail.com

 
A propos de Ici et ailleurs
Il s’agirait moins de magnifier la diversité culturelle, d’exalter l’interculturalité, voire de s’émerveiller du métissage culturel en cours dans le contexte de la globalisation que de se poser, sur un mode moins béat, cette simple question : pourquoi est-il si difficile de s’entendre, pourquoi (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

0628dinner[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628A-1[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628B-1[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628G[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0627B-2[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 27 juin 2009]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...