dimanche, 11 décembre 2016|

143 visiteurs en ce moment

 

Revue Failles

NOUS

FAILLES N°3

Existence/Inexistence

revue dirigée par Alexandre Costanzo et Daniel Costanzo Sortie le 20 mars 2014 diffusion/distribution Belles Lettres

ISBN : 978-2-913549-92-0 EAN : 9782913549920

272 pages 15*20 cm 15 euros

La revue Failles est le fait d’une petite communauté qui entend d’abord fixer, en un lieu, ce qu’il en est pour elle et dans le temps présent de la pensée et des pratiques de l’émancipation. Il s’agit de proposer un espace qui peut notamment accueillir le travail de philosophes identifiant ou construisant des « objets », de voir comment cela se manifeste simplement au détour d’archives, de pratiques, d’usages ou de vies. Ce numéro s’articule autour de deux notions, l’existence et l’inexistence, qui permettent de tracer une transversale entre des problématiques, des lignes ou des démarches philosophiques contemporaines, en envisageant aussi bien ce qu’il en est des puissances d’inventions de la politique et de l’art. On découvrira ainsi des paysages qui esquissent les contours d’un horizon commun. Alain Badiou y formule un nouveau concept d’existence, Quentin Meillassoux nous introduit à un réalisme spéculatif en se mesurant aux conséquences de l’inexistence divine. René Schérer nous engage dans les territoires de l’utopie. Et si Giorgio Agamben, en revenant sur son archéologie de la démocratie, conçoit le désoeuvrement même comme puissance de l’agir humain, Jacques Rancière identifie des scènes triviales dans lesquelles se manifestent et se pensent les déplacements de l’émancipation. On rencontrera aussi des chimères, des corps de grève, des échappées, des gestes ou de simples grimaces en revenant sur les pensées de Michel Foucault, de Jacques Derrida ou à travers les oeuvres de Danièle Huillet, de Jean-Marie Straub, de Manuel Joseph ou de Franco Fortini. Ce sont là quelques unes parmi les scènes, les paysages conceptuels ou plus ordinaires qui se dessinent dans ce numéro de Failles, où ce qui existe et ce qui inexiste se mesure d’abord à la manière dont on perçoit et dont on conçoit le monde et les choses, à la manière aussi dont on envisage le possible et l’impossible.

Au sommaire :

Alain Badiou, Bruno Bosteels, Quentin Meillassoux, Giorgio Agamben, Alexandre Costanzo, René Schérer, Bernard Aspe, Antoine Janvier et Benoît Toussaint, Sidi Mohammed Barkat, Livio Boni, Véronique Bergen, Andrea Cavazzini, Manuel Joseph, Daniel Costanzo, Jacques Rancière

 
A propos de Ici et ailleurs
Il s’agirait moins de magnifier la diversité culturelle, d’exalter l’interculturalité, voire de s’émerveiller du métissage culturel en cours dans le contexte de la globalisation que de se poser, sur un mode moins béat, cette simple question : pourquoi est-il si difficile de s’entendre, pourquoi (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

0628dinner[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628A-1[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628B-1[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628G[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0627B-2[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 27 juin 2009]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...