mardi, 30 mai 2017|

15 visiteurs en ce moment

 

Mexique, mobilisation le 5 novembre et colloque à La MSH le 20 novembre

COMMUNIQUE DE PRESSE

France Amérique Latine, les membres du collectif Mexique regroupant associations culturelles, de Droits Humains et de solidarité internationale, organisations syndicales et politiques, universitaires et étudiants, ont décidé de manifester publiquement, en France, leur profonde indignation suite aux crimes d’Etat survenus le 26 septembre dernier à Iguala, dans l’état du Guerrero, au Mexique.

Six personnes ont été tuées et 25 blessées. 43 étudiants de l’Ecole normale rurale Raul Isidro Burgos d’Ayotzinapa ont été enlevés et restent introuvables. La découverte, depuis, de plusieurs fosses clandestines sur les collines de la ville d’Iguala laisse présager une issue dramatique à ces enlèvements.

France Amérique Latine et le Collectif Mexique souhaitent mener une vaste campagne d’information et de dénonciation face au silence de notre Gouvernement et à l’indifférence de la Communauté européenne qui s’apprête à renouveler l’accord commercial avec l’Etat mexicain.

Une conférence de presse aura lieu le mercredi 5 novembre à partir de 11 heures au siège de la Fondation France Libertés - 22 rue de Milan 75009 Paris (métro Liège). Une mobilisation internationale, en soutien à la grève nationale des étudiants mexicains, est prévue le même jour, pour exiger que la lumière soit faite sur la disparition des étudiants normaliens.

A Paris, le rassemblement se tiendra mercredi 5 novembre de 18h à 20h30, place Saint-Michel. Contact : falnationale franceameriquelatine.fr – 01.45.88.22.74

Et dans le prolongement des mobilisations, le séminaire sur les « Mouvements sociaux à l’âge global » organise une conférence

le JEUDI 20 novembre de 16h à 19h à la MSH

190, avenue de France, qui aura pour titre : "Ayotzinapa : Mouvements sociaux face à la violence au Mexique"

Présentée par John Ackerman, UNAM Mexico, Professeur invité IHEAL (Paris 3) & Irma Eréndira Sandoval.

La disparition de 43 étudiants de l’école normale rurale d’Ayotzinapa a mis en lumière l’importance mais aussi la fragilité des mouvements sociaux face à la violence au Mexique. Dans la perspective d’une articulation étroite entre la sociologie des mouvements sociaux et une sociologie générale, ces exposés de deux des spécialistes les plus reconnus sur ces questions reviendront sur le sens et les enjeux des mouvements étudiants et des mouvements pour la paix au Mexique. Quels sont les enjeux pointés par les étudiants militants de cette école normale rurale et par la vague de mobilisations qui a suivi leur disparition ? Quelle est la portée, le sens et la capacité d’action des mouvements sociaux dans un contexte de violence et d’impunité ? Le séminaire sera retransmis en direct à l’Université Nationale Autonome du Mexique et au IESP-UERJ Rio de Janeiro

Les exposés auront lieu en espagnol. Une traduction en français sera assurée. Places limitées, inscriptions obligatoires. Merci d’envoyer un message à Geoffrey.Pleyers uclouvain.be, titre du message : « Séminaire 20 octobre. Mexique »

 
A propos de Ici et ailleurs
Il s’agirait moins de magnifier la diversité culturelle, d’exalter l’interculturalité, voire de s’émerveiller du métissage culturel en cours dans le contexte de la globalisation que de se poser, sur un mode moins béat, cette simple question : pourquoi est-il si difficile de s’entendre, pourquoi (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS

0628dinner[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628A-1[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628B-1[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0628G[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 28 juin 2009]

0627B-2[tiré de Picasa Web Albums - 交大社文所 le 27 juin 2009]

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...