Cinémathèque du couvre-feu - commentaires Cinémathèque du couvre-feu 2021-01-27T12:23:53Z https://ici-et-ailleurs.org/contributions/esthetique-et-critique/article/cinematheque-du-couvre-feu#comment155 2021-01-27T12:23:53Z <p>Il faut rappeler à l'auteur que le rôle de Gabin est un peintre dont l'aisance sociale tient du jeu, sa prestance méprisante durant la traversée de Paris avec Martin le personnage de Bourvil, vient de là. Artiste reconnu, il obtiendra sa délivrance auprès du chef de la Kommandantur par sa renommée d'artiste et son maniement des langues étrangères. La différence sociale qui ressurgit à la fin du film, avec des retrouvailles entre le voyageur et le porte bagage sur le quai de la gare, comme la capacité à faire céder le boucher charcutier Jambier interprété par de Funès dans un bras de fer épique pour lui arracher le quintuple de la somme d'argent prévue, tout cela ne tient qu'à cette aisance bourgeoise d'origine, la détention du capital symbolique et la richesse de l'artiste reconnu dont Martin reste totalement dépourvu.</p>