Garden Party

, par Tinto Bop et son Orchestre


Chef le Président a été enlevé un gros pneu est arrivé qu’est-ce qu’on fait ? Pas de panique on va enquêter la police va faire sévices mais d’abord faire monter les sandwiches. À quatre heures du mat’ tout est fermé réquisition de toutes les brasseries j’écoute. Bière et jambon-beurre pour tout le monde bocadillo à l’ail huile d’olive tomates et jamón avec des patatas bravas pour le Chef made in Spain modèle d’intégration républicaine. À la une de Paris-Soir l’événement l’enlèvement du Président Que fait la police ? elle répond aux questions compréhensives et civiques du journaliste sensationnel L’enquête avance dit le commissaire Avant tout ne pas céder À la panique l’intimidation au chantage à la terreur Arrestation massive des blousons noirs capuches en bloc des sans-papiers et des clochards. Tous ont spontanément avoué, et tout avoué. Que fait la police cri d’angoisse en écho du peuple français dans un élan unanime indivisible On fait monter les sandwiches bocadillos et patatas bravas pour moi. Dans sa cuisine Zacharie pendant la nuit se prépare, décoction et panoplie de héros masqué. La police est sur les gencives Mac Guffin le célèbre reporter américain envoyé spécial du Kansas Washing-Machine débarque à l’astroport de Gaule. La police le mate en chien et en fusil. Rebondissement vingt-quatre heures après l’annonce de l’enlèvement du Président toujours rien aucune nouvelle de rançon de communiqué les télex restent muets personne n’a pris au sérieux les revendications canalisées des hystériques des habitués tout le monde a rigolé puis s’est lassé et retourné comme une crêpe vaquer à la plage au tiercé au loto ou au boulot sauf les chômeurs mais ceux-là on les a à l’œil. On va frapper un grand coup dit la police D’accord Chef qu’est-ce qu’on fait ? On fait monter les sandwiches la mayonnaise l’État qui urge qui sniffe qui purge on halloweene toutes les maisons l’œil et la moustache jusqu’au fond de chaque tiroir mais attention hein : délicatement. Nous ne sommes pas une dictature. Zacharie dans sa cuisine continue à décocter tout déchiré il hallucine et voit nettement oui le Président lui parler appeler à l’aide nu dans des postures lascives allongé sur une peau de mouton devant une cheminée en plastique dans une maison de location en Seine-et-Marne ou dans l’Essonne (géolocalisation approximative car d’occasion). Encore un coup des Islamistes ces gens-là ne respectent rien dit Mac Guffin à son collègue franco-belge Le P’tit Rouquin. Au café des Abattoirs tous les bouchers chialent du tango au p’tit matin sont en émoi devant un noir. Et qu’il est dur le bruit de l’œuf sur le comptoir. Le pouvoir est en vacances titre France-Souche Le présentateur-vedette holographique amélioré Kevin se propose et se donne tout entier à la Nation Je ferai un bon président Le Syndicat des Intérimaires auto-entreprenants proteste vivement Des émeutes éclatent. Chef ça fait une semaine que le Président a disparu et pas reparu c’est la merde Tout le monde s’en fout titrent les journaux de rencontres des petites annonces coquines et des massages à domicile L’androïde sexy sexuel sur commande Kevin 2.0 propose ses sévices et ses vices de Nation à République les syndicats rougeauds d’énervement protestent vivement et menacent de se fâcher attention ça va péter faudrait pas trop nous chercher Les émeutes pâlissent et patinent sur la piste de glace devant l’Hôtel de Ville En plein été c’est du gâchis pour le pastis communiqué indigné des Préservatifs de la Planète écocosmétique. Faites monter Kevin dit le commissaire Lequel dit l’adjoint Tous les Kevin’s tous les blaireaux tous les bordels et les Marcels aussi car c’est l’été et il fait chaud dans les T.Shirts et les bayous, dit la police. Au Quai de la Tour qui pointe et qui tire c’est branle-bas dans le baba On a raflé tous les Vélib’. Chef ils ont encore tous avoué tout avoué mais pas de coupables en vrai en dur que des bruits d’œufs derrière le comptoir du commissariat dans la rue des bons et des enfants. Personne n’est innocent ! dit le Vieux Renard et bourre sa pipe et sa chicha. Dans sa cuisine Zacharie prend des pauses et des selfies avec sa panoplie « Il est grand temps pour le Héros Masqué d’intervenir, ah ah » l’ombre inquiétante de sa cape flotte et plane dans le ciel de Paris. Mac Guffin est reparti pour le Kansas ou au Texas ou au Mexique Pour un ranch et un flirt avec toi je ferais n’importe quoi a-t-il dit et déclaré à la douane sa flamme au P’tit Rouquin son jeune collègue beige belge bègue et Français par sa mère comme son père (le père de Mac Guffin, ils ont des points des ponts et des communs). Les milices supplétives font la bombe des feux de joie et des razzias Les commerçants d’abord approuvent puis protestent car la Chemiserie noiraude en maraude bénévole et sympathique a l’empathie exagérante qui nique le bénef tous comptes bien faits. PRÉSIDENT RE-VIENS scandent-ils malgré les taxes qui freinent l’embauche y a trop de débauche PRÉSIDENT AR-RIVE surenchérit l’Opposition des tabloïds qui s’oppose mais responsable. La veuve Top Model du Président-Précédent dit son chagrin qui flingue son rimel et en appelle émouvante éprouvante à l’aide et à la solidarité internationales car quelqu’un lui aurait dit de le dire elle a trouvé ça bien et joli. Les canadairs et bombardiers américains arrosent Paname à l’eau gazeuse et au napalm Je suis prêt pour la Relève déclare Naboléon Chef des Insomniaques insolites Pas question répond le Ministre premier de la Classe Tout va bien c’est un problème de communication. Que reste-t-il de nos amours ? C’était mieux avant Paris n’est plus Paris dit un gentil anarchiste chanteur yé-yé et imbibé il embrasse un flic émoustillé. Qu’est-ce qu’on fait Chef ? On l’embarque et le cuisine. Zacharie vomit ses décoctions et salope sa panoplie. TROcadéro 13-27 ? Un appel de l’interurbain. Passez-le-moi mademoiselle La France retient son souffle son bérêt ses sphincters ses beignes et ses beignets. Le Président va parler. Je suis en bonne santé ne faites rien qui puisse me nuire à mon unité à notre mode de vie nous sommes une grande civilisation. Ça a coupé. Sur Internet les réseaux socials se déchaînent #NousAussiOnAimeParis #EmbrassePrésident #JMP (J’aiMlePrésident).
LE PRÉSIDENT REPREND LA MAIN titrent les journaux à gauche à droite et au milieu « Ça fait du bien » dit la Majorité rassérénée « Il était temps » déclarent les rouges les roses les verts « Enfin la France » à la une de Paris-Brune. Kevin, qui de toutes façons ne faisait pas consensus et que seule sa chaîne de vidéos en ligne avait liké, se dit prêt à céder la place de l’intérim, dès le retour de le Président. Le Ministre Premier décharge de joie au Parlement Les émeutes qui patinaient tombent sur les fesses en soufflet et en liesses populaires feu d’artifice 14 juillet. Spontanément le vrai peuple des foules se défoule et hurle son bonheur ON A GAGNÉ (ou, varia, « On va gagner » pour les plus prudents modérés voire pessimistes immédiatement repérés et arrêtés). Dans sa cuisine Zacharie déclare au dictaphone « J’envisage de ranger ma panoplie dans le placard à côté de la salle de bains ». La veuve Top Model est au Panama où elle coule des jours heureux et un repos bien mérité et ne souhaite plus s’exprimer publiquement sur cette affaire elle a rempli sa tâche sa mission humanitaire et humaniste d’ex-Première dame et puis les gens sont trop jaloux sont trop méchants. Les jours passent. Le Président ne revient pas. Le Président va très bien. Il n’a jamais été enlevé. À bas les traîtres, les rabats-joie, les faux Français, les répandeurs les épandeurs les propagateurs de fausses nouvelles, profanateurs des sépultures sacrées de nos monuments nationaux et de notre patrimoine et il est mondial, car la République est universelle, inaccessible et incessible. Qu’est-ce qu’on fait Chef ? Fais monter Kevin et des sandwiches au piment. Après on cogne et on embarque et on recogne et on cuisine.
« Les milices en vrai n’étaient pas accréditées et ont commis des excès, elles ont fait des bêtises et seront dissoutes et leurs membres virils punis et mis aux pieds de la République qui est inaccessible et incessible. »
« La Police, notre bien commun, nos sévices publics. »
Titres de la presse rassemblée et unanime.
Toute la France applaudit à gauche à droite et au milieu dans ses cafés et jusqu’aux slips. Le Président est ravi et décharge de joie à la face de tous les Kevin’s.
Et tout finit par des chansons.