Politique et subjectivation

Articles de cette rubrique

  • La passion de l’égalité

    , par Alexandre Costanzo

    Dans une formule fameuse, Spinoza disait : « Nous ne savons pas ce que peut un corps ». Si cette formule a été longuement commentée, si, dans une filiation passant notamment par Nietzsche, elle se rattache par ailleurs à la pensée de Gilles Deleuze, je voudrais ici essayer de la confronter à l’œuvre (...)

  • Trois plébéiens exemplaires

    , par Alain Brossat

    Envisageons la démocratie contemporaine, sous un angle qui n’est pas habituel, à plusieurs titres : d’abord parce que je n’aborderai pas la question de la démocratie à partir de ses institutions (les partis, les élections, l’Etat de droit...), de ses valeurs (la liberté d’expression, de conscience, le (...)

  • Le partage du politique – pour un populisme à venir

    , par Alain Naze

    L’adjectif « populiste » a connu bien des usages, de la dénomination de courants littéraires à celle de mouvements, voire de régimes politiques, en passant par la désignation d’un certain type de discours. Cette diversité indique à elle seule la difficulté qu’il y a à saisir intuitivement un contenu (...)

  • Moralisme anti-violence et démocratie policière

    , par Alain Brossat

    Dans Les Lip, l’imagination au pouvoir, film documentaire de Christian Rouaud (2007), Charles Piaget, figure marquante de la longue épopée autogestionnaire dont le souvenir demeure attaché à ce nom (Lip, à Besançon), relate l’anecdote suivante : le jour où la police évacue l’usine qui est, depuis de (...)