Migrations, frontières

Articles de cette rubrique

  • Comment dites-vous « Muslim friendly » en français, déjà ?

    , par Alain Brossat

    Ce n’est pas un conte de fées, ce n’est pas non plus une utopie située sur quelque île imaginaire, c’est juste une info, le genre d’info que vous ne trouverez pas dans les journaux français – je ne parle pas du reste. L’histoire se passe certes de l’autre côté de la Terre, mais sur une île bien réelle (...)

  • Vandales et migrants – inhospitalité contemporaine

    , par Alain Brossat

    Nos philosophes sont vraiment de grands enfants. Ils ont fait de l’hospitalité, motif enchanté par excellence, un de leurs motifs de prédilection – Nancy, Derrida, Schérer - Je sens que Badiou lui-même ne va pas tarder à s’y mettre... Mais pourquoi ériger l’hospitalité à la dignité du concept plutôt (...)

  • A problem called Germany

    , par Boaventura de Sousa Santos

    Coimbra, 24 July 2015
    Europe’s biggest problem is Germany, not Greece. Just over two years ago (May, 2013) I published a piece entitled “The German Diktat”, in which I listed the justifications given by Germany at the beginning of the First World War for its atrocities against Belgium, a small (...)

  • When Neozionism Meets European Racism

    , par Hilla Dayan

    Hilla Dayan touche une question essentielle : le sionisme, dans sa forme classique, promeut la création d’un Etat juif comme réponse à l’antisémitisme et refuge pour les juifs. Le néo-sionisme (comme on parle de néo-nazis...), lui, a comme cible la critique de cet Etat, considérée comme purement et simplement équivalente à l’antisémitisme de jadis et naguère. Il ne défend pas les Juifs, il se soucie de la sécurité d’Israël. C’est ce glissement qu’elle analyse, et c’est une question de première importance...
    Alain Brossat