"Voyons où la philo mène"

Il s’agit de donner du corps à la joyeuse griffe de la pensée !

Pour prendre CONTACT avec l’association, envoyez un email à :

voyonsoulaphilomene@gmail.com

Consultez :

Le Centre de réflexion et de documentation sur les philosophies plébéiennes (CRDPP)

[http://reseau.philoplebe.lautre.net/]

Articles de cette rubrique

  • Le désordre des sexualités

    , par Joachim Dupuis

    Je proposerai, une fois n’est pas coutume, un dyptique sur le sujet « pouvoir et sexualité » dans le cinéma, en orientant ma réflexion sur le désordre des sexualités. Parler de désordre des sexualités est une façon de suggérer combien le sexe est un enjeu problématique pour nos sociétés. Pour la société, (...)

  • Sexualité et pouvoir - Carnet de bord

    , par Estelle Chauvey, Judith Soria

    D’aucuns ont entendu parler de ce groupe de pseudo-plébéiens qui se réunissait trois fois par an, dans une contrée lointaine, dans une grande bâtisse appelée« Le Closet » au cœur d’un petit village nommé Fertans. Là s’y dérouleraient d’obscures conférences autour de sujets tendancieux au cours desquelles de (...)

  • La majorité ou l’acceptation d’un conflit sans fin

    , par Philippe Caumières

    L’histoire récente des sociétés occidentales a suffisamment démenti les espoirs des Lumières pour qu’il soit permis de les partager sans questionnement critique. C’est là une tâche immense ayant mobilisé l’énergie de nombreux penseurs contemporains et qu’il ne saurait être question d’envisager ici ; tout au (...)

  • Éducation, dressage, domestication

    , par Alain Brossat

    On peut parfois prendre un plaisir certain à lire un mauvais livre, comme à voir un mauvais film ou écouter une mauvaise musique, mieux, même : on peut en tirer autant de bénéfices, pour nourrir une réflexion critique, qu’à travailler sur ce qu’il y a de meilleur. C’est dans cet esprit que j’ai décidé de (...)

  • Langues et politique mineures

    , par Manola Antonioli

    I. Langues mineures : Kafka
    La pensée du « mineur/majeur » apparaît dans l’œuvre commune de Deleuze et Guattari en 1975, dans une lecture de Kafka désormais très célèbre intitulée Kafka. Pour une littérature mineure. Cet ouvrage constitue une sorte de laboratoire de la pensée des deux auteurs, qui (...)