Ici et ailleurs

Association pour une Philosophie Nomade

Cheminements d’un gaucher contrarié

par Cédric Cagnat

Diplomate yougoslave, puis faiseur de paix onusien et analyste politique, l’auteur rembobine le film de sa vie pour y voir plus clair. Des interrogations reviennent sur les moments décisifs, les choix et les non-choix qui ont eu raison de son pays natal. Après un bref exil à Paris, les missions s’enchaînent au gré des offres d’emploi : New York, Haïti, Guatemala, Afrique du Sud, Afghanistan, Suède… (...)

« Il est pas facile de raconter à présent » Crise de l’expérience et création artistique après la Grande Guerre

Dans les années trente, Walter Benjamin élabore une thèse essentielle sur l’héritage culturel de la Grande Guerre : l’homme contemporain aurait perdu sur les champs de bataille la capacité de raconter son expérience parce qu’il est livré à un univers où les machines dominent et où ce qui mérite d’être raconté, disparaît. Au début de son Voyage au bout de la nuit, au moment où il se met à écrire, Céline semble (...)

“L’animalité, un analogon de l’humanité”, ou si Kant avait eu un chien

par Diane Morgan

Dès la première phrase de la première section du premier livre de l’Anthropologie, l’humain se construit sur le dos de l’animal assujetti : Posséder le Je dans sa représentation : ce pouvoir élève l’homme infiniment au-dessus de tous les autres êtres vivant sur la terre. (Daβ der Mensch in seiner Vorstellung das Ich haben kann, erhebt ihn unendlich über alle andere auf Erden lebende Wesen). L’animal est (...)

Derniers articles

  • Émergence des équipements collectifs. Mise à jour

    La publication de l’inédit “Michel Foucault et le CERFI” a suscité un long et intéressant commentaire de Stuart Elden, professeur à l’université de Warwick, que nous vous invitons à consulter sur son site Progressive Géographies. A signaler également, l’écho qu’a aimablement donné à cette publication le (...)

  • Un Blanqui noir -3-

    , par Alain Brossat

    Il y a donc cette perpétuelle asymétrie, qui n’est pas simple disproportion de forces, et qui scelle le destin des Noirs américains comme perpétuels vaincus. Il y a cet acharnement des Blancs et de la violence institutionnelle de l’Etat blanc à reconduire les Noirs à leur condition inférieure, (...)

  • Un Blanqui noir -2-

    , par Alain Brossat

    Les lettres que George Jackson adresse à ses proches, à son avocate et, dans les derniers temps de son incarcération à Angela Davis, sont un laboratoire de pensée plébéienne où l’on voit, certes, les lectures (notamment celles d’auteurs révolutionnaires) instruire la pensée, mais surtout des contre-récits (...)