Ici et ailleurs

Association pour une Philosophie Nomade

Autour de Nos défaites - Conversation

par Adam Pasek, Alain Brossat, Alain Naze, Cédric Cagnat, Joachim Dupuis, Orgest Azizaj, Philippe Roy

Que nous reste-t-il de forces pour affronter le chaos du présent ? Nos défaites dresse un portrait de nos rapports à la politique par un jeu de réinterprétation par des lycéens, d’extraits issus du cinéma post-68, associé à des interviews de ces jeunes acteurs. Comment appréhendent-ils le monde dans lequel ils grandissent et surtout, auraient-ils envie de le changer, de le détruire ou d’en construire un (...)

In extremis - ou : la qualité de l’instant au cinéma

par Alain Brossat

Pour Huang Kuan Min
La méditation du temps est la tâche préliminaire à toute métaphysique, soutient Gaston Bachelard dans L’Intuition de l’instant. Dans la mesure même où la question du temps obsède toute la production cinématographique, on pourrait dire qu’elle est le biais par lequel le cinéma communique avec la métaphysique. La "méditation du temps" est immergée dans les films, elle s’y déploie à (...)

Un film des tiranas

par Julian Bejko

Je ne me souviens pas très bien de l’année, mais je suis né sur une terre déclarée zone rouge foncée, où les pensées et les mouvements n’étaient possibles que par des laisser-passer comme à l’époque féodale, surtout quand il s’agissait de s’évader à Tirana.

Derniers articles

  • Un antre. Manifeste pour un art débile

    « Je pense que la question de l’art est généralement très mal posée. L’art on s’en fout. L’art n’a aucune importance. La seule chose qui compte c’est le devenir-artiste des gens. »
    Alain Brossat

  • Confession et génocide en Orient ?

    , par Mehmet Aydin

    A la mémoire de HRANT DİNK
    Après la défaite du régime nazi, l’heure est venue de comprendre la grande catastrophe occidentale. Karl Jaspers à Heidelberg, hostile au nazisme, était interdit d’enseignement. Il n’émigra pas ni ne participa à la résistance intérieure. Mais il vécut sous la menace d’une (...)

  • Rien ne va plus

    , par Julian Bejko

    En même temps que l’ancien régime proclamait sa dictature perpétuelle en 1946, l’appareil de propagande instaurait le mythe de la cuillère d’or avec la promesse d’un futur doré. Bien-sûr, les gens ont besoin de croire en quelque chose, ils ont besoin d’un espoir, d’engagement et de sacrifices pour le (...)

  • Finir ses jours

    , par Claude-François Zardy

    Finir ses jours en EHPAD y crever du Covid ou autre chose Finir ses jours à Menton à faire le compte des vagues Finir ses jours à l’HP en parlant à ses doigts Finir ses jours dans un bled oublié au fin fond de la Lozère Finir ses jours à l’ombre ayant occis un flic qui ne l’aurait pas volé Finir ses (...)

  • En hommage à Maurice Rajsfus – citations

    Le chagrin et la colère, Paris, Le Cherche Midi éditeur, 2005
    « La raison plutôt que la haine. La Libération venue, il ne pouvait être question de tuer les cent mille flics français qui avaient dégusté de bon appétit le pain des nazis – de 1940 à 1944. Un par un, cela aurait pris du temps et puis, les (...)